Destinés à l’origine à relever les cheveux en un chignon parfait, les pics à cheveux s’utilisent de plus en plus comme accessoires plantés négligemment à l’arrière de la tête.
Parfois, un simple crayon de couleur fera office de parure, parfois un pinceau pour les plus artistiques d’entre nous.
Les Japonaises ont l’habitude d’agrémenter leur coiffe complexe de plusieurs tiges de bois d’où pendent de délicates fleurs de cerisier blanc.
En Afrique, les femmes les préfèrent plus simples, en bois précieux intégralement sculpté, mais quelle que soit la dame qui les porte, les pics à cheveux remplissent toujours avec raffinement leur premier office.